Dans différents pays et contextes, des programmes variés de développement du jeune enfant œuvrent pour améliorer la vie des jeunes enfants et de leurs familles. Tandis que ces programmes procurent des services essentiels, il peut s’avérer difficile d’en assurer la qualité en raison de plusieurs facteurs déterminants.

Il existe des résultats d’études utiles, des outils et des expériences de programmes susceptibles d’aider les programmes à améliorer la qualité de leur travail en abordant des facteurs qui en influencent la qualité. Toutefois, ces résultats n’ont pas été accessibles aux intervenants sur le terrain. Ces quatre stratégies de développement du jeune enfant – qui intègrent des services aux jeunes enfants, un milieu de vie chaleureux et stimulant, l’apprentissage ludique et le soutien aux praticiens de la petite enfance – tentent de palier à ces lacunes.

Ces quatre stratégies procurent des lignes directrices aux gestionnaires de programmes de DJE, surtout ceux des pays en développement qui accompagnent les enfants de la naissance à six ans et leurs familles dans divers contextes, notamment à la maison, dans la communauté et les centres de DJE. Dans la mesure où le terme « qualité » revêt un sens différent pour chaque programme en fonction de son environnement, il est nécessaire que les utilisateurs de ces ressources gardent à l’esprit que les conseils et les ressources composant ces quatre stratégies doivent toujours être replacés dans un contexte particulier. Et tandis qu’elles constituent des approches importantes susceptibles de contribuer à améliorer la qualité des services d’un programme, ces quatre stratégies sont loin d’être complètes.